Campagne Mariages forcés 2010-12

De 2010 à 2012, le Bureau de l'intégration des migrant-e-s et de la prévention du racisme a mené une campagne de sensibilisation contre les mariages forcés.

Campagne de prévention contre les mariages forcés (MF)
Une des priorités du Conseil d’Etat pour 2010-11 a été la réalisation d’une campagne de sensibilisation contre les mariages forcés. Dans un premier temps, le Bureau de l'intégration des migrant-e-s et de la prévention du racisme (IMR) a organisé, en collaboration avec le Bureau de l'égalité hommes-femmes et de la famille (BEF), le colloque « Mariages forcés - Mariages arrangés dans le canton de Fribourg ». Il a eu lieu le 16 juin 2010 à Grangeneuve.

Séances de sensibilisation
En 2011-12, l'IMR a sensibilisé les professionnel-le-s concerné-e-s par cette thématique grâce à des séances d'informations dans différentes structures telles que les écoles, les services étatiques, les milieux médicaux et les associations.

Prise en charge des victimes
Le Bureau de l’égalité hommes-femmes et de la famille (BEF) coordonne le groupe de travail cantonal de prise en charge des victimes de mariages forcés.

Documentation

  • Des dépliants avec des informations et des adresses utiles.
    Traduits en albanais, allemand, anglais, français, somali et turc, ils sont téléchargeables dans la colonne de droite. Ils peuvent également être commandés en version papier auprès de l'IMR.
     
  • Le rapport « Mariages forcés – Mariages arrangés dans le canton de Fribourg » rédigé par la Commission pour l'intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (CMR). Pour accéder au rapport, cliquer ici. 
     
  • Un film documentaire de Carole Roussopoulos « Mariages forcés : plus jamais ! » basé sur des témoignages. Il peut être commandé sur le site de l'Institut des Droits de l'Enfant (IDE).
     
  • Le site www.mariages-forces.ch afin d'avoir accès à des projets menés dans d'autres cantons.
     
  • Une mise à jour de la législation suisse sur ce sujet. Pour plus d'informations, cliquer ici.