Vie politique

La démocratie suisse offre de multiples possibilités de s’exprimer et de participer aux affaires publiques.

La démocratie directe
La Suisse est une des démocraties les plus participatives du monde. Les droits politiques, appelés aussi droits populaires, y sont très étendus : droit de vote, droit d’élection, droit d’initiative, droit de référendum – ainsi que le droit de motion populaire dans le canton de Fribourg. Le peuple peut ainsi proposer de modifier la constitution (droit d’initiative), ou refuser une loi élaborée par le Parlement (droit de référendum). En Suisse, lorsqu’on parle du « souverain », c’est du peuple qu’il s’agit.

Niveaux de pouvoir
Les droits politiques s’exercent aux trois niveaux de l’Etat : Confédération, cantons, communes. Le peuple suisse est appelé à voter plusieurs fois par année ; les cantons et les communes organisent en général leurs votations en même temps que la Confédération. Le Conseil fédéral, qui est le Gouvernement suisse, est élu par le Parlement. Le Parlement, élu par le peuple, est composé de deux chambres, le Conseil national et le Conseil des Etats.

Schéma

Organes politiques
Les organes élus portent souvent le nom de « Conseil ». Leur rôle est de réfléchir, de débattre, et de faire des propositions que le peuple peut accepter ou refuser. En savoir plus.

 

Votations
Environ 4 fois par année, le peuple fribourgeois est appelé à se prononcer sur les affaires :

  • communales (exemple : construction d’une salle de spectacles)
  • cantonales (exemple : construction du pont et du tunnel de la Poya)
  • fédérales (exemple : nouvelle Loi fédérale sur les allocations familiales).
  • Prochaines votations : informations et résultats fribourgeois

Tous les quatre à cinq ans, on élit les représentants et représentantes dans les parlements et gouvernements au niveau communal, cantonal et fédéral ainsi que les préfets et préfètes au niveau des districts.

Droits politiques des personnes étrangères
Si vous n’avez pas la nationalité suisse, que vous habitez dans le canton de Fribourg depuis plus de 5 ans et que vous avez une autorisation d’établissement (permis C), vous avez exactement les mêmes droits politiques au niveau communal que les Suisses et Suissesses. Il n’y a pas besoin de vous inscrire dans le registre d’élection. Dès que vous remplissez les conditions légales, vous recevrez automatiquement le matériel officiel en cas de votation ou d’élection. Vous pourrez ainsi voter sur les objets communaux, participer aux séances de l’assemblée communale, élire les membres du Conseil général et être élu-e vous-même.

Autres formes de participation politique
En plus des droits politiques, il existe de nombreuses autres possibilités de participer à la vie publique et d’influencer l’avenir de la collectivité. Une personne peut, par exemple, être active dans une association de quartier, une société locale, une organisation professionnelle, un club sportif ou encore une commission consultative.

Droit de pétition
Comme les personnes de nationalité suisse, une personne étrangère, adulte ou mineure, a le droit de pétition. Le droit de pétition donne à chacun et chacune la possibilité d'adresser aux autorités des demandes, des propositions, des critiques ou des réclamations. Cela peut exercer une certaine influence sur les décisions prises par les organes de l'Etat.

Principaux partis politiques dans le canton de Fribourg