Mariage et famille

Dans le canton de Fribourg, l’Etat et les communes offrent un soutien important aux familles et aux enfants.

Mariage
En Suisse, il faut avoir 18 ans pour pouvoir se marier. Seuls les mariages célébrés dans un office de l’état civil sont reconnus. L’office d’état civil de votre district ou le Service des affaires institutionnelles, des naturalisations et de l'état civil vous renseignera sur les conditions à remplir et les documents à produire. Si vous souhaitez que votre futur-e époux ou épouse ou d’autres membres de votre famille vous rejoignent en Suisse, il faut contacter le Service de la population et des migrants.

Partenariat enregistré
Les personnes de même sexe ont la possibilité de faire reconnaître leur union en s’engageant dans un partenariat enregistré. Pour connaître les démarches à effectuer, elles doivent contacter l’office de l'état civil du district dans lequel vit l’un-e ou l’autre des intéressé-e-s.

Mariages forcés
Personne ne doit être contraint, par sa famille ou par quiconque, à se marier contre sa volonté. Un mariage forcé porte gravement atteinte à la liberté personnelle. Il constitue une violation des droits fondamentaux de la personne humaine qui sont protégés par la Constitution suisse et la Constitution fribourgeoise. 
Lire ici pour plus de renseignements.

  • Aide pour les femmes
    Association Solidarité Femmes - Centre LAVI pour femmes victimes de violence, numéro de téléphone 24h/24h
    Case postale 1400
    1701 Fribourg
    026 322 22 02 (réponse 24h/24h)
    www.sf-lavi.ch
  • Aides pour les hommes
    Centre de consultation LAVI pour enfants, hommes et victimes de la circulation
    Rue Hans-Fries 1
    Case postale 29
    1705 Fribourg
    026 305 15 80
    www.fr.ch/sej 

Naissance
Toute naissance doit être annoncée à l’office d’état civil de votre district. Si l’enfant naît dans un hôpital, c’est l’hôpital qui l’annoncera. Si la naissance a lieu à domicile, les parents devront s’en charger.

Dès sa naissance, l’enfant est automatiquement assuré contre la maladie pendant trois mois. Durant cette période, les parents devront conclure une assurance-maladie à son nom.

Congé et allocations maternité
Après l’accouchement, les femmes qui travaillent ont droit à un congé maternité de 14 semaines au moins. Durant cette période, elles reçoivent au minimum 80% de leur salaire. Pour cela, il faut avoir cotisé aux assurances sociales durant les 9 mois avant l’accouchement et avoir travaillé durant au moins 5 mois. Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2011, le canton de Fribourg a institué une allocation de maternité qui complète le système fédérale et qui touche également les femmes sans activités lucratives avant l'accouchement.

Les périodes d’assurance et de travail dans la plupart des pays européens sont aussi prises en compte. La Caisse de compensation du canton de Fribourg vous fournira des informations plus détaillées à ce sujet.

Allocations familiales
Si vous avez des enfants, vous avez le droit de recevoir une allocation familiale. Dans le canton de Fribourg, pour les enfants jusqu’à 16 ans, celle-ci s’élève à 245 francs par mois et 265 francs dès le 3ème enfant. Pour les jeunes en formation jusqu’à l’âge de 25 ans, elle est de 305 francs par mois et 325 francs dès le 3ème enfant (2014).

En général, les allocations familiales sont versées par l’employeur/euse en même temps que le salaire. A certaines conditions, les parents sans activité lucrative peuvent aussi percevoir des allocations pour enfants. La Caisse de compensation du canton de Fribourg vous fournira d’autres informations à ce sujet.

Droits des enfants et des jeunes
Comme les adultes, les enfants et les jeunes, filles et garçons, ont des droits fondamentaux. Ils et elles ont en particulier le droit à la protection contre les mauvais traitements, la violence, les abus sexuels et l’exploitation au travail, ainsi que le droit à l’éducation et à un niveau de vie suffisant (logement, vêtements, nourriture). Les parents n’ont pas le droit de frapper les enfants et les jeunes, de même que ceux-ci et celles-ci n’ont pas le droit de frapper quiconque.
Les mutilations sexuelles féminines sont interdites. La justice condamne sévèrement de tels actes même lorsqu’ils se produisent dans le cadre familial ou lors de séjours à l’étranger. Lire ici.

Droits et protection des enfants et des jeunes

Couples et familles en difficulté
Les personnes qui rencontrent des difficultés au sein de leur couple ou avec leurs enfants peuvent trouver de l’aide en contactant l’Association Office familial. En cas de séparation ou de divorce, le parent qui ne s’occupe pas des enfants doit verser une pension mensuelle pour l’entretien des enfants et éventuellement aussi de l’autre parent.

Couples binationaux
Parfois, l’un des membres du couple a dû quitter son pays d’origine et sa famille. Il ou elle doit s’adapter à son nouveau pays et se créer un réseau de connaissances, ce qui n’est pas toujours facile. Les associations espacefemmes et Frabina peuvent fournir une aide et des conseils utiles.

  • Association espacefemmes
    Rue Saint Pierre 10 1er étage
    1700 Fribourg
    www.espacefemmes.org
  • Association Frabina - Agence de consultation pour femmes et couples binationaux
    Laupenstrasse 2
    3008 Berne
    www.frabina.ch

Violences dans le couple et la famille
En Suisse, l’usage de la violence est également interdit dans le cadre familial. La violence domestique peut être physique (coups), psychologique (menaces), sexuelle (contraintes) ou économique (privation d’argent). Lorsque de tels comportements surviennent au sein du couple ou envers les enfants, à domicile ou ailleurs, la justice peut intervenir même si la victime ne porte pas plainte. L’auteur-e de violences domestiques s’expose à de lourdes sanctions.

Toute victime peut demander gratuitement des conseils ou de l’aide auprès d’un centre de consultation LAVI (Loi sur l’aide aux victimes). Les personnes qui ont des tendances violentes peuvent s’adresser à l’association EX-pression. Le personnel de ces organisations respecte la plus grande confidentialité.

Aide pour femmes

  • Association Solidarité Femmes - Centre LAVI pour femmes victimes de violence
    Case postale 1400
    1701 Fribourg
    026 322 22 02 (réponse 24h/24h)
    www.sf-lavi.ch

Aide pour enfants, hommes, adolescent-e-s et hommes

  • Centre de consultation LAVI pour enfants, hommes et victimes de la circulation
    Rue Hans-Fries 1
    Case postale 29
    1705 Fribourg
    026 305 15 80
    www.fr.ch/sej

Parler de sa violence

  • Association EX-pression Fribourg
    Route de la Vignettaz 48
    1700 Fribourg
    0848 08 08 08
    www.ex-pression.ch

Violences