Actualités

Le Canton adapte son Concept Castor

Le Concept Castor a été adapté et un groupe de travail, chargé de définir les secteurs dans lesquels des interventions sur les barrages de castor doivent être possibles et autorisées, a été mis sur pied afin de permettre des démarches rapides en cas d'inondations occasionnant des dégâts importants.

Le castor a étendu son aire de répartition dans le canton de Fribourg ces dernières années. Alors que beaucoup de personnes se réjouissent de voir les barrages construits, les étangs créés et les troncs rongés, l'activité nocturne de ce rongeur pose problème à bien des endroits, notamment le long des ruisseaux avec peu de pente qui se trouvent près des zones cultivées. En effet, outre les dégâts causés aux cultures, qui font l'objet d'une indemnisation, certains barrages et trous dans les berges sont à l'origine d'inondations tandis que les terriers creusés sous des chemins ruraux ou proches des installations d'endiguement peuvent endommager les infrastructures.

Le castor est une espèce protégée par la législation fédérale : c'est non seulement l'animal, mais également ses constructions qui sont protégées par la loi. Ainsi, les interventions sur les barrages principaux et secondaires ainsi que les terriers sont soumises à autorisation et nécessitent une décision formelle. Pour en tenir compte et afin de pouvoir intervenir rapidement dans des cas d'inondations occasionnant des dégâts importants et répétés, le Canton a adapté son Concept Castor et la Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts a nommé un groupe de travail composé de représentants de l'agriculture, des communes, d'entreprises d'endiguement, des gardes-faune, d'organisations de protection de la nature et de différents services cantonaux. Une des tâches du groupe, placé sous la direction du Service des forêts et de la faune, sera prochainement de définir les cours d'eau où des interventions récurrentes sur les barrages de castor doivent être possibles et autorisées.

Les réparations de dégâts causés par des castors aux infrastructures que sont les routes, les berges des canaux et autres mesures d'aménagement sont actuellement mises à la charge des communes. En 2017 toutefois, le Parlement fédéral a accepté une initiative cantonale soumise par le canton de Thurgovie qui demande à ce que la réparation des dégâts causés aux infrastructures soit financée par la Confédération et les cantons. La date et les conditions de la mise en œuvre ne sont pas encore connues.

Le Concept Castor Fribourg est accessible ici