Actualités

Des vandales mettent en liberté les cerfs d'élevage de la ferme de l'école de Sorens: Grangeneuve dépose plainte contre inconnu

Dans la nuit de dimanche à lundi 7 août 2017, des vandales ont mis en liberté 60 cerfs et endommagé leur enclos à la ferme école de Grangeneuve à Sorens. Heureusement les cerfs d'élevage ont pu être ramenés à leur enclos lundi matin. Cet acte de vandalisme a mis en danger la vie des animaux. L'Institut agricole du canton de Fribourg a déposé plainte contre inconnu.

Dans la nuit de dimanche à lundi 7 août 2017, un ou plusieurs vandales ont endommagé à plusieurs endroits l'enclos de l'élevage de cerfs de la ferme-école de l'Institut agricole du canton de Fribourg à Sorens. Selon toute vraisemblance, ils se sont servis d'outils pour briser systématiquement les chaînes des portes et les clôtures et chasser méthodiquement les soixante cerfs hors de leur enclos.

La ferme-école de l'Institut agricole de Grangeneuve à Sorens possède un des plus grands élevages de cerfs de Suisse. Cet élevage est géré selon les strictes directives de Bio Suisse, dans lesquelles le bien-être des animaux est un élément important. Le chef d'exploitation, Philippe Charrière, est reconnu comme un expert de l'élevage de cerfs. Il siège au comité directeur de l'Association suisse des éleveurs de cervidés et est engagé dans la formation en Suisse romande. La ferme-école biologique fait figure de modèle en matière d'élevage des cerfs.

La mise en liberté de cerfs d'élevage peut être considérée comme de la cruauté envers ces animaux car ils sont incapables de survivre dans la nature et auraient dû, le cas échéant, être abattus pour des raisons de sécurité publique. L'Institut agricole de Grangeneuve est donc soulagé que les cerfs ont pu être ramenés en toute sécurité dans leur enclos. Les dommages matériels s'élèvent à 4'000 francs.