Eaux souterraines

Eaux souterraines

Les eaux souterraines couvrent 75% des besoins en eau potable et d’usage industriel du canton. Les eaux des sources y contribuent pour 35% et les eaux des puits pour 40%. Les eaux des lacs permettent de couvrir le solde, soit 25%.

La consommation en eau potable de la population du canton est estimée globalement à 20 millions de m³ par an, ce qui représente environ 220 l par habitant par jour (eaux d’usage industriel comprises).

Le total des points d’eau recensés (puits et sources) est de 8'680. Sur le plan qualitatif, les eaux souterraines utilisées ne posent pas de problème insurmontable pour la majorité des communes du canton. Néanmoins, en raison de la pollution des eaux souterraines, quelques communes ont dû abandonner leurs sources et se raccorder à d’autres réseaux d’alimentation. L’eau prélevée dans les eaux superficielles ou dans certains captages doit être préalablement traitée de façon à répondre aux critères admis pour sa consommation.

Les mesures de protection des captages, qui ne sont pas encore toutes réalisées, permettent d’éviter la contamination des eaux souterraines par les bactéries et certains autres polluants. Mais les menaces sur les eaux souterraines ne sont pas encore près d’être écartées. 

Tâches du Service de l'environnement

  • Définition d'une stratégie générale de protection des eaux souterraines selon les normes légales en vigueur
  • Elaboration des mesures pour la protection des eaux souterraines, afin de garantir en permanence une qualité des eaux souterraines correspondant aux normes légales en vigueur
  • Détermination et validation des zones et secteurs de protection des eaux souterraines  (portail cartographique)
  • Octroi des autorisations selon l’OEaux (art. 32 al. 2), notamment pour l’exploitation de l’eau souterraine, le rabattement de nappes phréatiques et les forages (sondes géothermiques, forages exploratoires, etc.)
  • Mise en œuvre de mesures de protection accrue des eaux souterraines en lien avec l'agriculture et les autres activités humaines (zones Zu ; protection contre les polluants persistants)
  • Observation de la qualité des ressources en eau souterraine à l’échelle cantonale
  • Information et conseil dans le domaine des eaux souterraines