Actualités

Pour ne pas polluer les cours d'eau, ne jetez rien dans les caniveaux...

Saviez-vous que ce que vous jetez dans le caniveau ou la grille de route finit généralement directement dans le cours d'eau le plus proche, causant des pollutions du milieu aquatique et une détérioration de l'écosystème? Pour rappeler à la population fribourgeoise qu'il ne faut pas se débarrasser de déchets ou de liquides sur les chaussées et les places, des plaquettes informatives seront posées à proximité des grilles d'eau de pluie au fur et à mesure de la réfection des routes cantonales. Les premières plaquettes ont été placées le 15 septembre 2017 sur la route cantonale près de la gare de Rosé.

Les bouches ou grilles d'égout portent très mal leur nom. Leur appellation pourrait effectivement faire penser que ces éléments de voirie sont raccordés à des stations d'épuration. Ce n'est pourtant que rarement le cas. Les eaux sales et les petits déchets que l'on jette dans le caniveau, la bouche ou la grille de route finissent le plus souvent directement dans la rivière, avec pour conséquence la pollution de l'eau et des écosystèmes, pouvant occasionner la mort de poissons.

Ne polluez pas nos eaux

Une campagne d'information a été menée dès 2013 par l'Association suisse des gardes-pêche. L'Etat de Fribourg, par son Service de l'environnement (SEn) et son Service des ponts et chaussées (SPC), veut poursuivre la sensibilisation et montrer l'exemple.

Lors des travaux d'entretien des routes cantonales ou de la construction de nouvelles routes, le SPC posera des plaquettes informatives "Ne polluez pas nos eaux" dans le périmètre des surfaces bâties. Les premières plaquettes ont été posées le 15 septembre 2017 à proximité de la gare de Rosé à Avry.

Les grilles des routes cantonales situées dans les zones passantes seront dorénavant munies d'une plaquette informative.
?

Des plaquettes pour les communes et les professionnels dans le domaine de l'immobilier

Afin de réduire les déversements inopportuns sur les routes communales, les places et chemins privés, une information sera donnée aux communes, à la SIA, aux entreprises générales, à la Chambre immobilière, ainsi qu'aux régies.

Pour profiter de l'été et de son jardin sans polluer les eaux

Chaque année, l'eau de Javel, les herbicides et les produits désinfectants pour les piscines causent des pollutions importantes de cours d'eau et la mort de poissons. Le SEn a édité deux notices d'information pour rappeler les bons gestes à adopter afin de profiter de l'été et de son jardin sans nuire aux rivières et aux lacs du canton (entretien des alentours de sa maison; exploitation de sa piscine).

Quelques faits

Pollution

Le fait de jeter des déchets en tous genres dans les grilles de route mène souvent à des pollutions diffuses. Une étude a montré qu'un seul mégot contenait suffisamment de poison pour tuer la moitié des petits poissons mis dans un litre d'eau en seulement 96 heures.
Il existe des polluants très toxiques pour la faune et la flore aquatique:

  • l'eau de Javel utilisée pour nettoyer les toits ou les terrasses;
  • les produits de nettoyage utilisés par exemple pour laver sa voiture ou son vélo;
  • les produits phytosanitaires;
  • la peinture (attention à ne pas jeter l'eau dans une grille après avoir laver ses pinceaux);
  • le ciment employé pour les petits ou grands travaux.

Réseaux séparatifs et unitaires

Les réseaux sont appelés séparatifs lorsque les eaux usées et les eaux non polluées sont évacuées séparément dans des collecteurs distincts, les premières vers la STEP, les secondes vers le cours d'eau. Ils présentent l'avantage d'une meilleure maîtrise des débits et concentrations d'eaux polluées arrivant à la STEP et permettent de ne rejeter dans les cours d'eau que des eaux propres, à condition toutefois que personne ne jette des déchets ou des eaux sales dans les grilles d'eau de pluie.

Dans les réseaux unitaires, les eaux usées et les eaux de pluie sont acheminées à la STEP. En cas de fortes précipitations, des déversoirs d'orage permettent de rejeter une partie des effluents dans le milieu naturel, dont des eaux polluées.

Dans le canton de Fribourg, 2/3 des surfaces en zone à bâtir sont reliées à un réseau séparatif, 1/3 à un réseau unitaire (essentiellement les zones industrielles et les zones densément bâties).

Routes cantonales

  • 630 km de routes cantonales, dont 270 km dans le périmètre des zones à bâtir
  • Près de 10'000 grilles de route dans les zones à bâtir

Pose de la première plaquette à Avry

Pose de la première plaquette à Avry

Point presse

Point presse. De gauche à droite: Eric Mennel (chef de la section protection des eaux au SEn) Christophe Joerin (chef du Service de l'environnement), Eliane Dévaud (vice-syndique d'Avry) et André Magnin (ingénieur cantonal)