dsj_titlepic

Mission
 
Le Service de l'application des sanctions pénales et des prisons (SASPP) est chargé de faire exécuter les peines et les mesures prononcées par les autorités pénales compétentes (tribunaux, juges de police, juges d'instruction) en application du droit fédéral et du concordat latin sur la détention pénale des adultes. Les personnes condamnées à une peine privative de liberté sont placées soit aux Etablissements de Bellechasse, soit dans d'autres établissements pénitentiaires de Suisse, en fonction de leur profil et de la durée de la peine. Les courtes peines jusqu'à 3 mois sont en règle générale exécutées à la Prison centrale de Fribourg.
 
Depuis le 1er juillet 2007, le SASPP a en outre repris les tâches de l'ancien service des prisons. A ce titre, il gère la Prison centrale à Fribourg qui comptent 76 places destinées essentiellement à la détention avant jugement et à l'exécution de courtes peines jusqu'à 3 mois (en régime ferme ou en semi-détention). La Prison centrale accueille en outre les personnes détenues en vertu du droit fédéral des étrangers (détention administrative).
 
Courtes peines, longues peines et mesures confondues, le SASPP gère en moyenne plus de 500 détenus/es par année.

Domaines d'activité
 
Privation de liberté: Le SASPP planifie l'exécution des sanctions privatives de liberté et statue sur les autorisations de sortie (congés, permissions), sur le transfert dans un autre établissement et sur l'interruption de l'exécution. Il rend en outre les décisions prévues par la loi en matière de semi-détention et d'exécution sous la forme de journées séparées ainsi qu’en matière de libération conditionnelle ou de levée des mesures thérapeutiques, et ordonne les mesures annexes (assistance de probation, règles de conduite etc.).
 
Travail d'intérêt général: Le SASPP rend les décisions en matière de travail d'intérêt général, dont la mise en œuvre concrète est pour le reste confiée au Service de probation (SProb).
 
Casier judiciaire: Le SASPP assume les tâches du Service de coordination cantonal pour le traitement des données enregistrées dans le casier judiciaire.
 
Amendes et peines pécuniaires: Les amendes et les peines pécuniaires prononcées par les instances judiciaires sont encaissées par celles-ci. Le SASPP n'intervient qu'en cas de non paiement, lorsque l'amende ou la peine pécuniaire fait place à une peine privative de liberté de substitution.