Actualités

Feu vert à l'agrandissement du site de Johnson Electric à Morat

Le groupe Johnson Electric basé à Hong Kong vient de confirmer sa décision de réaliser l'extension du site industriel de Morat. L'investissement prévu est de plus de 30 millions de francs (bâtiment et équipement industriel). Ce projet devrait permettre la création à terme d'environ 80 postes supplémentaires. Les travaux vont débuter le 15 janvier 2018.

Le groupe Johnson Electric a confirmé mercredi sa décision de réaliser le projet d'extension du site de Morat, qui emploie actuellement 400 collaborateurs. L'extension de la surface de 3'600 m2, pour atteindre une taille finale de 20'000 m2, devrait permettre la création d'environ 80 emplois supplémentaires.

Ce projet d'extension était en compétition avec d'autres sites internationaux du groupe, notamment dans les pays de l'Est. L'un des éléments déterminants dans le choix du site de Morat a été la rapidité de l'obtention du permis de construire qui autorise la réalisation du projet dans un temps record. Les services communaux et cantonaux, de même que les mandataires, soutenus par la Promotion Economique, ont travaillé d'arrache-pied depuis le 1er septembre pour tenir ces délais.
Le groupe Johnson Electric basé à Hong Kong produit des composants pour l'automobile et l'industrie, principalement des actionneurs motorisant les éléments actifs de l'automobile (lève-glaces, régulations, climatisations, récupération d'énergie, etc…). Le nombre d'éléments actifs est en constante augmentation dans les voitures modernes, permettant d'améliorer le confort de l'utilisateur et d'optimiser les performances énergétiques des véhicules.

L'usine de Morat est un excellent exemple d'une production compétitive en Suisse, grâce à un très haut niveau d'automatisation. Elle génère de ce fait des emplois à haute valeur ajoutée. De plus, le site héberge les activités de développement de certains produits du groupe au niveau mondial.
La cérémonie symbolique du premier coup de pioche aura lieu le 12 janvier 2018, et les travaux effectifs débuteront le 15 janvier. L'exploitation est prévue pour fin 2018.

La Direction de l'Economie et de l'emploi se réjouit de cette excellente nouvelle pour l'économie fribourgeoise.