News

Les professionnel-le-s des médias peuvent changer la donne et décider de contribuer à l'égalité de fait entre les sexes (auf Französisch)

L'année 2016 marque les vingt ans de l'entrée en vigueur de la loi fédérale sur l'égalité entre femmes et hommes (LEg) qui concrétise l'article constitutionnel. Pour célébrer l'anniversaire de cette loi, les bureaux suisses de l'égalité se sont unis autour d'un même visuel.

Un projet mondial de monitorage des médias auquel la Suisse participe
Le Projet mondial de monitorage des médias (GMMP) a lieu tous les cinq ans depuis 1995 et propose une sorte d'instantané des médias d'actualité au regard du genre. Les trois principales régions linguistiques ont à nouveau participé à l'enquête mondiale de 2015, sous l'égide de la Conférence suisse des délégué-e-s à l'égalité entre femmes et hommes (CSDE). Cette enquête porte sur l'analyse d'une sélection de journaux, d'émissions de télévision et de radio ainsi que pour la première fois d'informations diffusées sur internet.

La Suisse se situe dans la moyenne - mais uniquement grâce aux nouveaux médias
A l'échelle mondiale, les résultats n'ont pas évolué au cours des cinq dernières années. Le trois quart des actualités quotidiennes concernent des hommes; les femmes ne sont mentionnées que dans 24 % des informations. Ce constat est aussi valable pour la Suisse. Les journaux et magazines romands atteignent un résultat d'environ un tiers de femmes, ce qui les situe dès lors au-dessus de la moyenne. Plus des deux tiers des nouvelles analysées portaient la signature d'un homme.

Les médias en tant que moteur du progrès social
Les résultats du monitorage ne reflètent en aucun cas la contribution respective réelle des femmes et des hommes aux événements de l'actualité, puisque la proportion de femmes dans la politique suisse s'élève à environ 30 pourcent et que la part des femmes suisses actives professionnellement est très élevée en comparaison mondiale. Les médias continuent à véhiculer une image traditionnelle des modèles de rôle et manquent ainsi l'occasion de refléter de manière adéquate les relations réelles entre les genres. La Suisse s'est engagée, par le biais de sa Constitution et des conventions internationales qu'elle a ratifiées, à éliminer toutes les formes de discrimination basée sur le genre. La Conférence romande de l'égalité invite dès lors les responsables ainsi que les professionnel-le-s des médias à adapter la présence médiatique des femmes et des hommes à leur contribution effective à l'actualité et à participer ainsi au progrès social.

Rapport GMMP ainsi que les traductions française et italienne

La troisième édition du prix femmes et médias
C'est sur la base des constats du GMMP que la Conférence romande de l'égalité a décidé de lancer en 2010, en première européenne, le prix journalistique Femmes et médias. Ce prix a pour principal objectif de récompenser les journalistes qui, dans un souci d'éthique professionnelle, font avancer le débat sur l'égalité entre femmes et hommes. Pour cette troisième édition, trois récompenses d'une valeur de 3'000 CHF pour le 1er prix, 1'000 CHF pour le 2ème prix et de 500 CHF pour le 3ème prix "coup de coeur" seront décernées. Un jury de renom présidé par Myret Zaki, Rédactrice en chef de Bilan, sera chargé des nominations. La cérémonie de remise du prix Femmes et médias se tiendra lors de la Journée internationale de la presse le 3 mai 2016 au Bateau "Genève". Le prix est ouvert à tous les médias (radio, télévision, presse écrite, médias électroniques). Les productions journalistiques doivent avoir été diffusées ou publiées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015. La date limite pour envoyer les inscriptions est le 1er avril 2016.

Davantage d'informations sur ce prix